Debordo met en garde Arafat. La guéguerre Debordo-Arafat n’est pas prête de s’arrêter aussitôt. Dans ce clash de titans qui se profile à l’horizon chacun affûte ses armes, menace, intimidation, moquerie tout y passent. La dernière sortie de Debordo même s’il ne mentionne pas clairement le nom d’Arafat semble être un message adressé à celui-ci.

En effet sur sa page officielle, Debordo a posté un message qui en dit long sur sa volonté de démontrer sa suprématie le 31 mars. «Urgent: je donne 72 h pour annuler tout événement lié au 31 mars de peur d’être massacré par les “mangnants” lors de leur invasion. Faites passer cet ultimatum juste pour sauver des vies. Un homme averti en vaut deux» a posté Debordo.