Jamais l’assassinat d’un bébé n’a suscité autant d’émotion.
5 jours après ce crime, la douleur et la désolation se lisent toujours sur les visages des parents, amis et connaissances. Enlevé et assassiné le dimanche 26 février Étienne Sagno, Traoré Aboubakar Sidiki dit “Bouba” a été inhumé hier à Azaguié en présence de plusieurs personnalités.
Claire Bahi la première dame du coupé décalé n’a voulu manquer cet élan de solidarité, elle a donc tenu à être présente à l’enterrement du petit Bouba et au côté de sa famille. Après l’enterrement Claire Bahi et son staff se sont rendus au domicile de la famille à Azaguie pour apporter soutiens et réconforts à la famille. L’artiste en a profiter pour faire parler son grand cœur en offrant à la famille des vivres et non vivres.
Sa mort bien que douloureuse à montrer même sans différence que les ivoiriens pouvaient se mettre d’accord.Depuis l’annonce de sa mort les messages de solidarités fusent de partout.
Repose en paix Bouba. Nous sommes tous Bouba