Connu sous le nom Petit Denis, Koulate Koulate Denis est l’un des meilleurs zouglouman ivoirien. Désigné comme capitaine du zouglou par les amoureux du zouglou, son talent ne souffre d’aucune contestation.
 
Si Petit Denis est un excellent chanteur, son hygiène de vie est tout le contraire de son talent musical. En effet Denco comme aime l’appeler ses fans patauge depuis bien longtemps dans la consommation de la drogue. En avril 2007 Petit Denis est arrêté à San Pedro par la section anti-drogue de la police pour détention et consommation de la drogue. Il sera libéré 4 mois plutard après l’intervention de plusieurs hautes autorités. Après sa sortie de prison s’en est survie une cure de désintoxication en Italie.
 
Alors qu’on s’attendait un Denco plus lucide et moins dépendant de la drogue, c’est plutôt le contraire se produira. Il allait de mal en pire. En 2017 pris sous le pont su marché de Belleville dans un fumoir de la commune de Treichville l’enfant de Gbatanikro sera admis de nouveau dans un centre de désintoxication. Angelo et Siro ont voulu ainsi donner un coup de pousse à leurs collègue qui semblait être mal au point.
 
L’espoir
Quelques jours après son admission dans ce centre de désintoxication, Denco annonce publiquement sa conversion à la religion musulmane. L’artiste dira même qu’il regrettait son passé et disait vouloir changer de vie. Quelque temps après l’avoir annoncé l’artiste s’est même converti en islam. C’est avec surprise qu’on le retrouvera au ” Ministre des champions” l’église de Dezy Champion.
Alors qu’on croyait retrouver un Denco né de nouveau, force est de constater qu’il continue de fréquenter les fumoirs.
Sa dépendance pour ces stupéfiants devient tellement inquiétant qu’il y a lieu de se demander si l’on ne pourrait pas parler de divorce impossible entre Denco et la drogue.